1 février 2023

Comment bien installer son vidéoprojecteur ?

L’installation d’un vidéoprojecteur peut être simple ou complexe en fonction de la position recherchée, de la superficie disponible et de la configuration matérielle de votre appareil.

L’installation peut être aussi simple que de placer le projecteur sur une table ou un meuble et de le connecter via un câble vidéo à votre ordinateur portable ou à votre lecteur DVD. Si vous avez besoin que votre projecteur soit monté au plafond, vous devrez faire passer des câbles d’alimentation et vidéo. Bien que les projecteurs actuels soient conçus pour une installation facile, le montage au plafond et la puissance de fonctionnement nécessitent le concours d’un professionnel agréé.

Les positions les plus courantes pour l’installation de votre vidéoprojecteur

La plupart des projecteurs offrent quatre options de positionnement. Vous devez en tenir compte pour bien installer votre vidéoprojecteur en fonction de la configuration de votre pièce.

La position avant (face à la surface de projection)

C’est sans aucun doute la plus simple de toutes les installations. Elle ne nécessite qu’une connexion d’alimentation et une connexion de signal. La taille de l’image peut être ajustée en repositionnant simplement le projecteur et en modifiant l’objectif zoom (si disponible). Cela peut également aider à réduire la longueur du câble vidéo, à améliorer la qualité du signal et à éliminer le coût du câblage coûteux.

La position au plafond

Il s’agit d’une installation fixe qui nécessite une inversion d’image, un câblage pour la vidéo et l’alimentation au plafond ainsi qu’un support de plafond.

Avant de fixer votre vidéoprojecteur, vous devrez calculer la distance de projection requise pour la taille d’image souhaitée et le décalage de l’image. Veuillez noter que le montage au plafond dans les climats chauds peut réduire l’efficacité du système de refroidissement de vos projecteurs et peut entraîner une panne de la lampe. Consultez le manuel de votre projecteur pour obtenir des instructions sur l’inversion de votre image.

La position arrière (derrière la surface de projection)

Cette position offre la même facilité d’installation que la position avant mais elle nécessite une inversion horizontale de l’image et un écran de projection arrière.

La position plafond arrière

Les exigences pour l’installation du vidéoprojecteur dans cette position sont les mêmes pour les positions plafond et arrière présentées plus haut.

Installez votre vidéoprojecteur sans perçage

Si vous voulez installer votre vidéoprojecteur sans être contraint de percer des trous dans votre plafond ou sur votre mur, voici quelques options qui s’offrent à vous. Notez tout de même qu’elles dépendent fortement des dimensions et de la distance de projection de votre vidéoprojecteur.

Utilisez un support d’étagère pour bien installer votre vidéoprojecteur

Un projecteur monté sur étagère constitue généralement une bonne option. Vous pouvez utiliser n’importe quel meuble avec des séparateurs réglables. Toutefois, si vous voulez camoufler tous les éventuels cordons et câbles, il est préférable d’installer votre vidéoprojecteur sur une étagère qui n’a aucun espace en dessous.

Si vous ne voulez pas percer de trous mais que vous avez toujours besoin d’un support pour votre vidéoprojecteur, les étagères peuvent faire l’affaire car leur surface plane va permettre de disposer votre appareil en toute sécurité.

Utilisez des trépieds pour bien disposer votre vidéoprojecteur

Ce sont sans doute les supports les moins chers et les plus flexibles que vous puissiez obtenir. Vous pouvez les ajuster de toutes les manières possibles, que ce soit la hauteur ou même les angles, pour une meilleure projection sur votre écran. 

Bien que les trépieds pour projecteurs ne soient pas dotés de fonctions de sécurité, ils maintiennent le projecteur en place pour éviter les accidents.

ils sont tout de même abordables, ajustables, et faciles à assembler/démonter en cas de besoin. Cependant, ils ne conviennent pas aux espaces où il y a constamment des déplacements. Vous devez donc savoir que ces supports peuvent tomber si quelqu’un ou quelque chose les frappe.

Utilisez un support en forme de L avec des crochets

Une autre solution courante pour bien installer votre projecteur consiste à utiliser un support en forme de L.

L’avantage de ce type particulier de support est qu’il est également livré avec des crochets, vous pouvez donc les monter si nécessaire.

L’utilisation d’un support en forme de L avec des crochets est une solution convenable pour ceux qui ne veulent pas de trous dans leurs murs, car il est facile à assembler et à démonter en cas de besoin. Ces supports sont également légers. Vous pouvez donc les déplacer s’ils ont été fixés sur un mur. Ces supports ne peuvent pas supporter beaucoup de poids, alors utilisez-les avec précaution.

Les aspects commodes dans l’installation de votre vidéoprojecteur

Au-delà de tous les aspects techniques que nous venons de présenter, l’installation adéquate de votre vidéoprojecteur est aussi une question de convenance. Tenez par exemple, si vous devez installer votre vidéoprojecteur devant une ouverture, notamment une fenêtre, ce ne serait pas très convenable pour la visibilité au moment de faire vos projections. Et si d’aventure la configuration de votre intérieur ne vous permet pas d’avoir la disposition idéale, vous allez devoir faire preuve d’imagination pour aménager votre intérieur.

Pour y arriver, vous devez privilégier la position qui vous offre le meilleur angle de vision, la meilleure luminosité et aussi la meilleure aération pour votre appareil.

Enfin, en termes de commodités, pensez aussi à la sécurité et à l’entretien de votre vidéoprojecteur. Évitez de l’installer dans des endroits trop humides ou trop poussiéreux. Assurez-vous aussi que des prises murales sont disponibles à l’endroit où vous souhaitez installer votre vidéoprojecteur.

Conclusion

Lors de l’installation d’un projecteur, il n’est pas nécessaire de percer de trous dans les murs ou le plafond. Cela peut causer des dommages structurels et augmenter le risque de faire un trou inapproprié. Il serait préférable d’utiliser l’une ou l’autre des méthodes que nous avons présentées ici. Toutefois, elles ne sont pas exhaustives et vous pourriez bien en trouver d’autres qui vous conviennent. Rien ne vous empêche cependant d’en tenir compte car certains bâtiments ne permettent pas de percer des trous dans les murs. L’arrière des murs pourrait être en acier plutôt qu’en bois, ce qui vous empêcherait de percer.

Découvrez les articles suivants :