2 mars 2024

Comment réussir le formatage d’un disque dur ?

Le disque dur est l’endroit où sont stockées les applications et les données de l’ordinateur. Il peut être caché ou visible à l’intérieur de l’ordinateur, ou être externe, mobile et peut être connecté à d’autres PC.

Contrairement à une carte mémoire, un disque dur est un support de stockage mécanique composé de plateaux qui tournent à grande vitesse et stockent des données sous forme de bits (0 ou 1). Ces bits sont lus ou écrits à une vitesse vertigineuse par les têtes de lecture. De quelques mégaoctets (Mo) dans les années 1980 à quelques gigaoctets (Go) au début du siècle, puis à quelques téraoctets (To) aujourd’hui, leur capacité de stockage a explosé.

Formater un disque dur, c’est préparer le support physique (les milliards de 0 et de 1 qui se succèdent) au stockage de fichiers. Mais comment formater un disque dur ensuite ? Il s’agit essentiellement de créer un index qui répertorie les fichiers et indique leur emplacement sur le disque dur.

Pourquoi formater un disque dur ?

Lorsqu’un client récupère son ordinateur ou un disque dur qu’il a acheté séparément, il n’a pas à s’inquiéter du formatage du disque. Tout lui est fourni dans un état utilisable.

L’obligation de formatage découle de divers facteurs, dont les plus importants sont énumérés ci-dessous.

Après des années d’utilisation, certains disques présentent des irrégularités qui entravent l’accès et causent des problèmes. Toutes les actions correctives supplémentaires ont été effectuées et ont atteint leurs limites. La seule méthode pour que le disque fonctionne à nouveau est de le formater.

De même, lorsque les fichiers du système d’exploitation sont corrompus, de graves problèmes peuvent survenir. Il est important de réinstaller Windows et de formater le disque dur principal dans ce cas.

Enfin, certains virus endommagent ou souillent un grand nombre de données, et le seul moyen de les supprimer est de reformater le disque dur.

Lorsqu’un ordinateur change de mains, que ce soit par un don, une vente ou une réaffectation entre proches ou d’une organisation, il est bon de le réinitialiser, et le formatage des disques est le seul moyen d’y parvenir.

Formater un disque dur SSD ou HDD et réinstaller le système d’exploitation

Les ordinateurs ont besoin d’un disque dur interne pour contenir leur système d’exploitation, qui sert donc de support de stockage principal, par opposition aux autres disques qui ne font que stocker des données. C’est ce qu’on appelle un disque bootable, qui est utilisé pour démarrer l’ordinateur. Le formatage d’un disque dur amorçable est compliqué car il est important d’assurer en même temps le bon fonctionnement du système d’exploitation.

Cela ne peut se faire qu’en installant, réinstallant ou réinitialisant Windows. Cela dépend bien sûr de la version du système d’exploitation et fait partie du processus. Il semble qu’il ne s’agisse que d’une phase dans un processus beaucoup plus vaste.

Formater et réorganiser des disques durs

Il existe plusieurs opérations qui peuvent être utilisées pour restructurer et augmenter les performances d’un disque dur.

Lorsque le disque dur est fréquemment plein et que les fichiers sont séparés en plusieurs petites sections uniques, une défragmentation est nécessaire. Elle consiste à dupliquer tous les fichiers et à s’assurer qu’ils sont physiquement regroupés pour un accès plus rapide.

Le partitionnement d’un disque consiste à le découper en plusieurs morceaux et à utiliser chacun d’eux comme un disque distinct.

L’opération la plus longue est le formatage. L’index est créé et le disque entier est réinitialisé avec un formatage normal. Les données du disque sont perdues à jamais. Le formatage rapide se contente de créer l’index et laisse le reste des données intactes.

Quels outils utiliser pour formater un disque dur ?

Quelle est la meilleure façon de formater un disque dur ? L’utilitaire “Gestion des disques”, qui peut être ouvert à partir du panneau de configuration ou en tapant son nom dans le champ de recherche situé en bas à gauche, est généralement utilisée pour formater un disque dur.

Le programme est assez simple à utiliser ; il suffit de cliquer avec le bouton droit de la souris sur le disque que vous voulez formater pour accéder au menu contextuel où l’option apparaît.

Pour les passionnés d’informatique, il est également possible d’accéder à l’invite de commande, une petite fenêtre qui permet d’accéder au monde du DOS, c’est-à-dire aux débuts de l’informatique.

La réinitialisation de Windows se trouve dans la zone de mise à jour et de sécurité du panneau de configuration. Elle permet, entre autres, de formater le disque dur.

Lorsqu’un ordinateur est entièrement bloqué et refuse de démarrer, il est possible de redémarrer à l’aide d’un DVD ou d’une clé USB Windows, puis de commence l’installation du système d’exploitation en formatant le disque dur principal.

Que faire avant le formatage d’un disque dur ?

La facilité avec laquelle on peut commencer le formatage en deux ou trois clics contraste fortement avec la complexité de tout ce qui doit être fait avant et après.

Lorsque vous formatez un disque, vous écrasez toutes les données qu’il contient. Toutes les données nécessaires (applications, données et fichiers) doivent être sauvegardées au préalable. L’opération n’est pas réversible : il n’y a pas de bouton retour !

Avant de commencer l’activité, vous devez y réfléchir et dresser une liste de tout ce qui se trouvait sur le disque. Vous devez établir une liste de toutes les applications ou logiciels que vous avez utilisés afin de pouvoir les réinstaller et les ajuster ultérieurement.

En effet, l’étape ultérieure de réassemblage du disque, ainsi que la réinstallation individuelle des applications, est celle qui prend le plus de temps. Malgré tous les préparatifs, des éléments sont fréquemment oubliés !